Chercheurs (es) réguliers (es)

Marie-Hélène Bacon, Ph.D. Sociologie.
Simon Beaudoin, Ph.D. Sciences de l’environnement.
Éric Duchemin – Ph.D. Sciences de l’environnement. Professeur associé à l’ISE, Fondateur et directeur de VertigO., Expert au NGGIP de l’IPCC pendant 6 ans, internationalement reconnu en environnement, il est le Fondateur, co-directeur (avec L. Vandelac) et le rédacteur en chef de la première revue scientifique électronique en sciences de l’environnement VertigO, avec 1,500 lecteurs par jour. Son intérêt pour l’interdisciplinarité et l’innovation, notamment en matière de santé et d’agriculture urbaine, ses imposants réseaux dans la francophonie et son travail au sein d’importantes ONG en environnement en font, outre ses expertises en édition électronique un collaborateur de premier plan.
Claude Emond – Ph.D. Toxicologie. Professeur associé à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, chercheur associé au CINBIOSE et à l’ISE. Ses champs d’expertise se développent dans les domaines de la santé, de la toxicologie et des questions émergentes comme celles des nanotechnologies qui sont néanmoins étroitement liées aux questions environnementales et particulièrement de santé environnementale, l’un des axes privilégiés par l’équipe de recherche émergente. Spécialisé dans l’étude du comportement des contaminants persistants (POPs) dans l’organisme, il collabore avec l’agence de protection environnementale des États-Unis (EPA), où il siège désormais sur le prestigieuxScience Advisory Board (Committee of exposure in human health). Il travaille aussi avec d’autres institutions françaises (Agence nationale de sécurité sanitaire). Les principales problématiques ciblées dans ses recherches sont celles des dioxines, des pesticides organochlorés ou encore des biphényles polychlorés. Durant les deux dernières années, le Dr Emond s’est intéressé à la toxicité des nanoparticules et a démarré un regroupement international, The International Team in NanosafeTy (TITNT), ayant pour objectif d’étudier systématiquement les interactions entre les nanoparticules et le matériel biologique tout au long du cycle de vie des nanoparticules.
Lise Parent – Ph.D. Sciences de l’eau, écotoxicologie. Professeure à la Téluq depuis 1994, elle est responsable du programme de certificat de premier cycle en sciences de l’environnement et, en collaboration avec des collègues français et québécois, elle travaille à la conception d’un programme d’enseignement et de recherche de deuxième et troisième cycle, international et en ligne, en écotoxicologie aquatique. Elle est chercheuse régulière au Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE) de l’UQAM, ainsi que membre régulière du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) et du ÉcoBIM (Réseau international en écotoxicologie aquatique). Ses travaux se situent principalement sur le plan de la mesure et de l’estimation de l’exposition humaine et environnementale aux perturbateurs endocriniens ainsi qu’à leurs effets en lien avec la contamination de l’environnement. Elle est membre du comité scientifique de la revue VertigO ainsi que de celui de la revue Haïti Perspectives et membre fondatrice du Réseau des femmes en environnement (RQFE) dont elle présidait le CA en 2003-2005 et où elle agit comme vice-présidente. Elle est aussi vice-présidente du conseil d’administration du groupe Action cancer du sein du Québec. Elle agit également comme expert dans différents comités sur la santé environnementale.
Collaborateurs, Chercheurs hors-Québec
Frédérick Lemarchand – Doctorat de Sociologie. Professeur à l’université de Caen-Basse Normandie (France), chercheur au CERReV (Centre d’Etude et de Recherche sur les Risques et les Vulnérabilités) et co-directeur du pôle Risques. Ancien directeur du Laboratoire d’Analyse Sociologique et Anthropologique des Risques, il est actuellement responsable de l’équipe Risques Technologiques et Industriels pour l’Environnement et la Santé au Centre d’Etudes et de Recherches sur les Risques et les Vulnérabilités (CERReV) à l’Université de Caen. Cofondateur de l’Institut européen des risques, il est également co-directeur du Pôle interdisciplinaires Risques (CNRS) et membre du comité scientifique du CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique). F. Lemarchand a notamment participé (avec Dupont Y. et al.) à l’ouvrage collectif de référence « Dictionnaire des risques, nouvelle édition revue et augmentée » (2007). Avec L. Vandelac, il est à l’origine d’un projet de protocole d’entente entre son université à Caen et l’UQAM et participe déjà à des projets de recherche menés conjointement (demande IRSC, FQRNT-CFQCU etc.). Grâce à son expertise scientifique, il est en outre devenu le 1ereuropéen à intégrer le comité de rédaction de la revue VertigO : une nomination de qualité qui vient aussi illustrer la forte présence de VertigO en Europe.